Avant de commencer la restauration esthétique du flipper, il est important de s'assurer que la base est propre et en parfait état. Il est important de pouvoir enlever la crasse accumulée pendant des années, notamment le goudron et la nicotine qui sont principalement dus à l'utilisation de ces machines dans les bars.

Sommaire

Les différentes étapes de l'ensemble de cette restauration sont disponibles dans la section blog qui est mis à disposition au fur et à mesure de l'avancement. Vous pouvez directement aller consulter chacune de ces étapes en cliquant sur les liens ci-dessous :

  1. Présentation et démontage
  2. Nettoyage de l'intérieur de la caisse
  3. réparation et peinture de la caisse extérieure et du fronton
  4. Préparation et démontage du plateau
  5. Retouches et finition du plateau
  6. Remise en route et fiabilisation de l'électronique
2. Nettoyage de l'intérieur de la caisse

À présent que la caisse est démontée, nous pouvons accéder plus facilement à l'intérieur de celle-ci pour la nettoyer. La technique que j'ai employée est de poncer le bois pour revenir à l'aspect d'origine et déloger la crasse qui s'est installée en profondeur.

Il n'est pas recommandé de nettoyer à grande eau car le bois intérieur n'est pas verni et il risque d'absorber une quantité trop importante d'eau et de gonfler.

Voici l'état de la caisse avant le nettoyage et le ponçage :

blackp_094

Et voici le résultat, avec une couche de peinture sur les parties noires supérieures :

blackp_075

blackp_088

La partie peinte supérieure de l'intérieur de la caisse est visible une fois le plateau remis en place, il est important de protéger cette partie des rayures (lorsque l'on soulève le plateau pour la maintenance). J'ai appliqué 2 couches de vernis bi-composant aspect satiné qui une fois durci protègera efficacement cette partie intérieure.

Article suivant Article précédent

comments powered by Disqus